Cinq légumes et fruits par jour ?

{{Les fruits et légumes, des aliments protecteurs pour notre santé}}

De nombreuses études scientifiques nous le confirment : une consommation quotidienne et suffisante de fruits et légumes contribue à prévenir un certain nombre de pathologies telles que les cancers, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité, l’ostéoporose, les maladies d’Alzheimer, l’arthrite, la cataracte, certaines malformations congénitales,…

{{Les fruits et légumes nous aident à gérer notre poids}}

Pauvres en calories et riches en fibres, les fruits et légumes sont connus pour nous aider à maintenir stable notre poids corporel. Ils nous procurent un effet de satiété sur du long terme tout en apportant peu de calories. Présents à chaque repas, ils nous aident à lutter contre les fringales ! Avec les fruits et légumes, j’apprends à gérer mon poids.

Consommer 600 g de fruits et de légumes tous les jours permettrait de réduire la morbidité totale, notamment celle liée :
– à l’insuffisance coronarienne de 31 % ;
– aux accidents vasculaires cérébraux de 19 % ;
– au cancer de l’estomac de 19 % ;
– au cancer de l’œsophage de 20 % ;
– au cancer du poumon de 12 % ;
– au cancer colorectal de 2 %.
– Selon l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé

Une consommation d’au moins 5 fruits et légumes par jour
Réduirait le risque de diabète de type II de 40 %.
(Etude NHANES)

{{Les fruits et légumes aident à lutter contre l’obésité}}

{{Les fruits et légumes sont faiblement énergétiques et riches en de nombreux micronutriments (vitamines, minéraux…).}}

L’augmentation de la consommation de fruits et de légumes, associée à plus d’activité physique et à une réduction de corps gras et sucrés, permet de lutter contre l’obésité.

{{Les fruits et légumes protègent notre système cardio-vasculaire}}

A la fois pauvres en graisses saturées et en sodium et riches en potassium et en fibres, les fruits et légumes contribuent à protéger notre cœur et nos artères d’un certain nombre de maladies.
Lorsqu’ils sont présents en abondance dans notre alimentation, en association à un régime adapté, ils nous préservent de l’hypercholestérolémie et l’hypertension artérielle.

Une augmentation de seulement 150 g de fruits et légumes par jour réduirait
de 20 % à 40 % le risque de mortalité coronarienne.
(Selon l’étude du Chercheur Klerk)

Une consommation d’au moins 5 fruits et légumes par jour réduirait
le risque global de cancer de 20 %
(Selon WCRF, fond mondial de recherche contre le cancer)

Pour protéger ma santé, la moitié de ce que mange, c’est des fruits et légumes

{{Les fruits et légumes riches en anti-oxydants}}

Le saviez-vous ?

Un grand nombre de micronutriments présents dans les fruits et légumes (vitamine C, vitamine E, béta-carotène et autres caroténoïdes, polyphénols…) ont des propriétés « anti-oxydantes » : ils sont capables de neutraliser les radicaux libres présents dans l’organisme et responsables du vieillissement prématuré de nos cellules.

60 % des français ne mangent pas assez de fruits et légumes et n’atteignent pas la recommandation officielle du PNNS * : au moins 5 fruits et légumes par jour

Les fruits et légumes apparaissent comme de véritables alliés de notre santé et constituent les aliments de base d’une alimentation saine et équilibrée.
Ils devraient être présents à chacun de nos repas. Pourtant notre consommation est actuellement en dessous des recommandations nutritionnelles…

{{Les fruits et légumes : à consommer chaque jour}}

Le PNNS (Programme National Nutrition Santé) recommande en effet de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour.

Comment atteindre ces objectifs ?

Pour atteindre ces recommandations, les fruits et légumes doivent être présents à chaque repas.
Mais concrètement, comment faire pour augmenter sa consommation de fruits et légumes ?
En adoptant un réflexe simple et facile à suivre :
La moitié de mon repas en fruits et légumes
Un réflexe à adopter au quotidien

Mise en pratique :

Pour atteindre les recommandations d’au moins 5 fruits et légumes par jour, il suffit d’adopter au quotidien un réflexe simple et visuel :
La moitié de chaque repas en fruits et légumes.

C’est une question de proportions :

• Au petit déjeuner, il suffit d’associer des fruits à vos tranches de pain, votre boisson et votre produit laitier.

• Au déjeuner et au dîner, il suffit de commencer le repas par des crudités (ou une soupe) et d’ajouter des légumes aux féculents et à la viande (ou poisson), sans oublier le fruit en dessert.

• Si vous prenez un encas entre les repas, pensez à un fruit.

La moitié en fruits et légumes même en dehors de la maison

Quelque soit votre rythme de vie, l’endroit où vous vous restaurez, il est possible d’appliquer la formule de « la moitié en fruits et légumes ». A vous de jouer !

Au fast-food, j’équilibre mon repas en prenant une salade composée et des fruits à croquer. En adoptant le réflexe de la moitié en fruits et légumes, j’évite un surplus de graisses et de calories !

A la pizzeria, avec mon ami (e), on se commande une pizza à partager à deux et une grande salade. Avec la moitié de mon assiette en légumes, je me fais plaisir tout en apportant à mon organisme de nombreux éléments nutritifs (vitamines, minéraux, fibres…).

Au self-service, je pense aussi à composer la moitié de mon repas en fruits et légumes : la moitié de mon assiette en légumes, la moitié de mon dessert en fruits. Finalement, c’est simple à appliquer.

A la boulangerie, j’opte pour le sandwich poulet (ou jambon ou thon) crudités et j’ajoute un fruit en dessert pour équilibrer.
Une formule pleine de saveur et de couleurs riche en micronutriments.

{{VRAI / FAUX}}

1 / {Les fruits et légumes ne nous apportent que des fibres et de la vitamine C}
{{Faux}} : Les fruits et légumes sont certes une source très intéressante de fibres et sont connus pour être les seuls aliments à fournir de la vitamine C. Mais ils apportent surtout de très nombreux autres éléments indispensables au bon fonctionnement de notre corps : des vitamines, des minéraux, des milliers de polyphénols, des caroténoïdes !

2 / {Il est recommandé de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour}
{{Vrai }} : Le PNNS (Programme National Nutrition Santé) recommande de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour.

3 / {Pour faire aimer un légume à son enfant, il faut le lui présenter plusieurs fois}
{{Vrai}} : Les scientifiques recommande de proposer un même légume 10 à 15 fois pour créer l’habitude et ce, dès la période de diversification alimentaire (à partir de 6 mois). De plus, mélanger des légumes à des féculents facilite « l’habitude ».

4 / {La moitié en fruits et légumes, c’est une façon simple et agréable d’augmenter sa consommation de fruits et légumes}
{{Vrai}} : Adopter ce réflexe simple et visuel permet en effet d’assurer la présence de fruits et légumes aux différents repas de la journée, sans efforts ni tracas. Il n’est pas nécessaire de peser ses aliments ou de les comptabiliser tout au long de la journée. Tout est une question d’équilibre et de proportions dans son assiette. C’est simple et ça se voit !

5 / {Il est facile de manger des fruits et légumes frais pour les petits creux}
{{Vrai}} : Oui c’est facile. Il suffit de multiplier les occasions :
Déposer une corbeille de fruits sur la table du salon, de la salle à manger ou de la cuisine ;
Mettre une pomme dans le cartable de ses enfants avant le départ à l’école,
Glisser une clémentine dans son sac avant de partir au travail,…

6 / {Il est difficile d’adopter la moitié en fruits et légumes quand on mange un sandwich}
{{Faux}} : Le réflexe de « la moitié en fruits et légumes » a l’avantage de pouvoir s’appliquer n’importe où et n’importe quand : il suffit de remplacer le simple « jambon-beurre » par les versions « crudités » : crudités-jambon, crudités-poulet… Les rondelles de tomate, de concombre, les feuilles de salade verte… apporteront fibres, vitamines et minéraux indispensables à votre repas.
Sans oublier le fruit en dessert qui équilibrera le pain.

7 / {Les fruits et légumes sont chers}
{{Faux}} : Contrairement à certaines idées reçues, les fruits et légumes sont bon marché. Il suffit tout d’abord de les acheter en respectant la saisonnalité. Profitez également des promotions « 2 salades pour le prix d’1… ». Et lorsqu’il s’agit de comparer les prix, calculez le prix au kilo des autres aliments… vous serez surpris !