Quatrième partie : Abram prend Agar

samedi 25 janvier 2014
par  webmestre1
popularité : 20%

Quatrième partie : Abram prend Agar

Selon la coutume de l’époque, et conformément au souhait de Saraï Abram prend Agar de qui naît Ismaël.
Si Saraï c’est-à-dire « ma princesse » est donnée au prince (Pharaon), Abram, « le père haut » est donné à la servante qui selon M. BALMARY est l’équivalent d’une fille pour un homme sans enfants.
Abram est donc « le père haut » au côté duquel il n’y a point de place serait-ce pour sa femme.
Ainsi se rejoue avec un tiers, ici Agar, le trouble de la relation entre Saraï et Abram, dont on pourra apprécier eu à peu l’importance dan leur processus de différenciation sexuelle.
Dès qu’Agar est enceinte il est écrit « qu’elle commence à mépriser sa maîtresse ».
Rappelons que l’infertilité remonte déjà à dix ans.
Saraï adopte alors un mécanisme de défense nettement sadique, elle la châtie et Agar s’enfuit. Puis sur les conseils d’un « messager divin » revient chez Saraï où naît Ismaël.
D’ores et déjà deux hypothèses peuvent être formulées.
D’une part s’agit-il de l’identification de la maîtresse à asa servante qu’elle maltraite dès qu’elle connaît sa grossesse ?
D’autre part Saraï se punit-elle en une sorte de catharcis dans un reversement masochiste ?
Quoiqu’il en soit Saraï semble résoudre cette crise d’identification dans une violence sadique, et métaboliser la jouissance de la maternité qu’elle se croit interdite dans un transfert de haine aboutissant au final à la conception.

Aller à la page précédente ... Cliquer ICI

Aller à la page suivante ... Cliquer ICI


Vous souhaitez m’aider à continuer à publier sur ce site ?
Je vous propose de me faire un don d’un montant que vous jugerez adapté, à mon compte Paypal https://www.paypal.me/cab51



Commentaires