« Texto » n’est pas une marque

mardi 28 février 2017
par  webmestre1
popularité : 17%

Texto n’est pas une marque :
Le Monde.fr avec AFP | 26.09.2009 à 16h26 • Mis à jour le 26.09.2009 à 16h26

La cour d’appel de Paris a confirmé le jugement du tribunal de grande instance et réaffirmé que « texto » n’est pas une marque. Le tribunal statuait cette semaine sur les poursuites engagées par SFR, qui avait déposé en 2001 la marque « texto », contre une société marseillaise, « One texto ». L’opérateur téléphonique estimait que l’entreprise, spécialisée dans les SMS publicitaires, s’était rendue coupable de contrefaçon.

En première instance, le tribunal avait estimé qu’à la date des poursuites, le mot « texto » était connu comme comme définissant le message envoyé par le biais d’un téléphone et qu’il n’était absolument pas associé à la société SFR. La cour d’appel a confirmé cette décision, et a annulé la marque « Texto », déclarée « nulle pour défaut de distinctivité. » « Maintenant, tout le monde pourra utiliser le mot Texto comme il l’entendra », s’est félicitée l’avocate de One texto.

SFR devra également verser 10 000 euros à One texto, et la même somme à son gérant, et supprimer les mentions « © » qui suivent le mot texto sur ses publicités.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/technologies/...



L’inventeur du SMS, M. Makkonen, a reçu un prix international de l’innovation
November 04, 2008 09:31 AM Eastern Standard Time

HELSINKI, Finlande—(BUSINESS WIRE)—M. Matti Makkonen a discuté de l’idée de créer un service de traitement de messages pour les téléphones mobiles numériques GSM en 1984, dans une pizzéria de Copenhage, avec deux autres Finlandais, MM. Tiainen et Tapiola, lors d’une conférence sur l’avenir de la téléphonie mobile. Lorsque le développement de la norme de téléphonie mobile numérique GSM a été élargi pour passer de l’initiative des pays scandinaves au groupe de travail mondial de l’ETSI, il a été proposé que l’idée du SMS soit incluse en tant que norme mondiale. M. Makkonen rappelle que la collaboration internationale est essentielle pour mettre en œuvre cette nouvelle technologie à l’échelle mondiale. « Sans cette collaboration internationale, le SMS n’aurait jamais rencontré cet immense succès au plan mondial », déclare M. Makkonen. Aujourd’hui, le SMS est disponible dans le monde entier sur de multiples réseaux, y compris les réseaux 3G.

M. Makkonen a quitté son poste de cadre au sein de Finnet ; il est aujourd’hui actionnaire et membre du Conseil d’administration d’une jeune société high-tech, Bookit. Cette petite société finlandaise a créé une plateforme innovante pour le traitement convivial des dialogues par SMS. Bookit appelle son produit l’iSMS, parce qu’il est interactif et facile à utiliser. L’iSMS est devenu très populaire dans le pays où est implantée Bookit, la Finlande, où on l’utilise pour effectuer des réservations en toute simplicité. Par exemple, plus de la moitié des passagers de la compagnie aérienne Finnair effectuent leur enregistement par iSMS. Ce service est très simple à utiliser puisque l’utilisateur reçoit automatiquement une demande d’enregistrement de la part du service iSMS de Bookit et peut enregistrer très simplement en répondant par la lettre A. Les passagers sont extrêmement satisfaits car ils évitent ainsi les files d’attente et peuvent se rendre directement à la porte d’embarquement ; en effet, Bookit termine le dialogue en envoyant une carte d’embarquement iSMS directement sur leur téléphone mobile.

M. Makkonen déclare que cette innovation de Bookit est très ingénieuse car elle utilise les avantages de la norme SMS déjà existante mais traite les transactions SMS de manière intelligente en ajoutant des « empreintes digitales » à chaque message. Le réseau ne remarque pas ces empreintes digitales secrètes et le service iSMS peut donc être utilisé par chacun des 3,2 milliards d’utilisateurs de SMS existant dans le monde, sur n’importe quel téléphone. La technologie intelligente du service iSMS de Bookit s’appelle Bookit DDM (dynamic dialogue matrix) ; elle fait déjà l’objet de nombreux brevets internationaux. Alors que les messages sont remis comme des messages SMS standard, le serveur iSMS surveille le flux des messages SMS et utilise les « empreintes digitales DDM » pour authentifier chaque message individuel. Au moyen de ces empreintes digitales, les réponses se font en adéquation parfaite avec les questions. Pour effectuer des transactions commerciales par SMS, il est impératif d’établir précisément l’authenticité des messages et d’interpréter les dialogues correctement.

M. Jukka Salonen, Président de Bookit, explique la popularité de l’iSMS : les gens n’aiment pas mémoriser des mots-clés complexes ou ne prennent pas la peine d’installer un logiciel dans leur téléphone, mais tous savent comment répondre à un message SMS. Répondre par une lettre à un message SMS est tellement simple que la plupart des gens répondent immédiatement, ce qui explique la popularité du service. Ni le réseau SMS standard, ni le téléphone mobile, ni l’utilisateur ne remarquent les empreintes digitales DDM de Bookit, qui fonctionnement automatiquement sur tous les téléphones existants et peuvent être utilisées à l’échelle mondiale, sur n’importe quel réseau de téléphonie.

M. Salonen est d’avis que M. Makkonen est le parfait lauréat pour le prix de l’innovation de l’Economist, car c’est un homme qui a une vision claire de l’avenir, mais qui est également capable de travailler dur pendant des dizaines d’années pour concrétiser ses idées. Quand Matti travaillait sur une norme NMT, cette idée faisait rire beaucoup de gens. Qui donc pourrait bien avoir besoin d’un téléphone mobile ? Quand il a suggéré l’idée d’un service de transmission de messages courts (SMS) pour la génération suivante du téléphone mobile GSM, on l’a cette fois pris au sérieux car la NMT était devenue une incroyable réussite« , déclare M. Salonen. »Matti a un don pour écouter patiemment les personnes placées bien en-dessous de lui dans l’organigramme - puis il propose des idées originales. J’étais un jeune homme lorsque j’ai intégré Telecom Finland en 1996. Matti était cadre supéeieur, mais il a pris le temps d’écouter mes idées pour rendre des applications PC disponibles sur un téléphone mobile. Matti a écouté avec attention puis a répondu : « Pourquoi devrions-nous limiter les applications mobiles à ce que nous faisons normalement sur un PC ! Le téléphone mobile a des avantages que le PC n’a PAS : il se loge facilement dans votre poche, et il est donc toujours avec vous. Vous pouvez l’utiliser avec une seule main et actionner des boutons avec le pouce, même pendant que vous vous déplacez. Et si nous pouvions faire des réservations, effectuer des paiments et des transactions rapides et faciles sur simple actionnement de touche ! » M. Makkonen a expliqué que le téléphone mobile allait devenir la télécommande de nos vies et que les gens allaient effecdtuer la plupart de leurs réservations et de leurs paiements au moyen d’un téléphone mobile.

Grâce à la vision de M. Makkonen et à ses décennies d’engagement dans le travail, 3,2 milliards de personnes apprécient d’utiliser les SMS sur leur téléphone mobile. L’iSMS concrétise l’idée de M. Makkonen de mettre en place des transactions de réservation basées sur le téléphone mobile ; cette version interactive du SMS gagne rapidement en popularité car elle fonctionne sur n’importe quel mobile et sur tous les réseaux de téléphonie mobile, sans avoir à installer de logiciel sur les téléphones.

Pour un complément d’informations sur l’iSMS et pour visionner l’interview de Matti Makkonen, consultez le site www.bookit.net/television

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

BookIT Ltd
Jukka Salonen, Président-directeur général
Tél. : +358400 312 311
jukka.salonen bookit.net



Lire aussi :

L’écriture méroïtique
Le Haïku
Héraclite



Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique