DEPART

jeudi 22 janvier 2015
par  webmestre1
popularité : 11%

DEPART

Ibou bordeaux 2006
J’écris parce que la vie m’inspire
Et si je perce tant mieux
Je demande que ça que la roue tourne
Que le coq se mette à chanter
Que la malchance se détourne
Je crois pas en dieu
Mais je suis comme un boxeur dérouté
J’ai pris une droite qui ma bien sonné
Alors je vacille reste debout
Piteux état j’attends le coup d’état
J’ai pas de rancœur mais viendra l’heure
De ton mauvais quart d’heure
A la télé y’a que l’horreur diffusée
A croire le dernier souffle
D’un otage d’Iraq époustoufle la foule
Moi ça m’essouffle moi ça me soule
A la télé on t’a montré le mal
C’est caricatural mais c’est l’apparition du front national
Je suis énervé de voir cette maman deux gamins
Prend un an pour un beefsteak dans le sac à main
Quand dils perd le sourire a 17 ans
Il part en prison, mauvaise réputation
Ses épaules frêles se sont consolidées
Je suis seul au monde
Etourdi dans ma solitude
Traînant mon ombre
Sur le chemin de ma lassitude
J’essaie de me retourner
Mais rien à faire le mal est fait
Je suis seul enchaîné je veux briser mes liens
Aliéné on veut me mettre la camisole mais pas de force
Ils s’efforcent de m’isoler à coup de cross
Mais l’entorse c’est que je baisse pas les bras
En transe je veux conspirer
Et pourquoi pas un coup d’état
Va dire à Chirac qu’il y a un mouton qui s’est fait la malle
C’est le traque car le berger craquera
Je suis surpris le Pen n’est pas criblé de balles
Discrimination raciales je croyais que c’était intolérable
Alors à l’oral je délibère de ton sort sur ta chaise
Achète rizla+ car il finance sa campagne avec ocb



Commentaires