Je suis chaud

jeudi 22 janvier 2015
par  webmestre1
popularité : 17%

Je suis chaud
Passe le micro
Et monte le son de la stéréo
C’est parti
Bordeaux 2006
Et el nino envoie all-in
C’est pas trop tôt
A vrai dire c’est beau
Mais je commençais a refroidir
Le temps passe
Je dessine et aujourd’hui
Mon destin se trace
Fais pareil
Si on s’obstine
L’avenir se remplace
Et si t’y passe
Ton pote prend ta place
Couleur a l’as
Tu vois rouge
Si ta mère trépasse
Hélas c’est le jeu
Disent les anciens
Et vieux, tu parles bien
Mais connais tu vraiment la dass
Sache que tu t’étoffe
Car aujourd’hui toto taf tard
Et ses valeurs sont irréprochables
Y’a pas que ça
C’est ça le drame
Le monde est une arène
Ou les hommes sont des gladiateurs
T’as le cœur
Evite les coups
Et baise l’empereur
Quand il baisse son pouce
Et puis fais du stop
Prends le temps
De prendre des notes
Prends le train
Et passe très vite
Les rails de coke
Reprends le sport
Evacue le surplus
Transpire, et tu verras
Jte jure que ça canalise
Et pour l’insuline
Evite les bad-trip
Chut ! et si tu veux sauter pour l’adrénaline
Prends un parachute
Pire d’autres sautent c’est sûr
Mais que sur des mines
Grandissent dans la rue
Dessinent sur les murs
Pour finir cul jack ou tétraplégique
Moi je joue avec les mots
Jamais avec la vie
Va dire a jack de niker sarcostique
Je suis pas sarcastique
T’en chie ici et là
Et lui vas-y que je file à l’étranger
Etrange mais ! c’est comme çà
Tu crois que la France est riche
Mais ou t’as vu çà ?
Est-ce que t’es fier
De voir ta France
Faire le trottoir
Ou faire la manche
Çà me rend amer
Une puissance tu veux rire
T’écarte les cuisses
Nous on s’enfonce dans des délires



Commentaires