J’embrasse le beat pour baiser la France

jeudi 22 janvier 2015
par  webmestre1
popularité : 16%

J’embrasse le beat pour baiser la France
Partir en exil pour me dresser
Sans claquer des dents plus l’errance
Du rap décent sans sang
Restant dans l’estime je mets de l’essence dans l’inspi
Une place vacante moi c’est Droupi qui part en vacance
Rime insolente mais tête froide
Je vais vite j’ai la foi je rêve d’inpi
Et je rêve aussi de claquer des doigts
Baffer les lois être là
Il y a plus de soucis quand t’as le choix

Pas normal ce monde inégal
Nos droits sont mis en cage
Réveille toi il y a un lézard
La chance ne frappe pas au hasard

Des coups bats pas très sympa
Si t’es parterre relève toi
Car t’as pas le choix fais t’es bagages
La chance ne frappe pas au hasard

Métronome car quand çà sonne il y a personne
Ou quand ça résonne il y a pas de doliprane
Cortisone mais grossi pas
Quand tu cible la zone il y a plus de diazepan
Un guet-apens rebond t’appelle la daronne
Et c’est l’agent qui te répond ça étonne
Une tonne de came qui tombe a la baille
Un poupon qui braille quand le papa s’éclate en boîte
T’as pleins de potes mais quand t’as besoin
T’as que leur parole t’es en chien
Elles s’envolent volatiles

REFRAIN

Vénale une femme c’est l’arme fatale
La vie la mentale a armes égales
T’as la dalle ce soir a table c’est pâtes
Et a la télé corruption fiscale
Violence verbale le chacal
Il m’a bouffé ma France a moi
Alors c’est le pompe j’ai arrêté les maths
Les chiffres mélodiques sonate de symphonie
Paranoïaque avec un kilo sous le lit
J’abdique mais traverse le Nil si t’as qu’un kayak
Niet j’ai la niak vas-y a la nage si t’as des bras
Pas de larmes je déverse au courage
Encrage ma roue se bloque
Plus de brassards et de face a face avec le proc
Je débloque travers dans le virage et je dérape
Je veux brassé de l’or
Car quand t’as pas peur t’es plus fort

REFRAIN

L’argent n’a pas d’odeur mais sent fort
Demande a maman quand elle en a pas
C’est pas le pied alors c’est l’heure
De jouer le redresseur de tort
Raz le bol dans ma tête avis de tempête
Après l’insolation sans parasol
Une distinction un cyclone
Mais pas de guns pour aller a l’école
Un cas d’école ils ont des soupçons
Un suçon et la limace n’est pas contente
Elle balance menace palpable
Présumé innocent mais accusé coupable
Même pas la peine de se battre
Un combat inégal t’appelle a l’aide
Mais t’as la galle on te propose celle juridictionnelle
T’as pas de mailles un avocat coûte cher
Alors t’as pas le choix faut le patrimoine
Ici l’argent est roi et si t’en a pas t’es en bois
Bon duel beau combat tu te bats
Mais t’es le petit poids qui reste dans sa boîte
Pas normal cris pas fais pas la gueule
Surveille ton langage
Il y a une place qui traîne le monde est vaste
Tu veux ta belle fais tes bagages
Isabelle et bon voyage je rêve

REFRAIN



Commentaires