TOUT VA TRES VITE

jeudi 22 janvier 2015
par  webmestre1
popularité : 25%

TOUT VA TRES VITE

Sache que du bon au Bronx
Il n’y a qu’un pied
Que t’as rien sans rien
Et que très vite tu perds tout
Que tout se paye un jour
Que le respect est égal à l’amour
Qu’il faut éviter les cassis les dos d’âne
Et les trous moi je préfère la fraise a la prune
Evite la dèche en ayant la pêche
Petit gabarit souvent pris de haut
Un conseil ne cherche pas la merde à Zépékéno
Les favelas et le ghetto
J’épouse Dolorès je veux los dolarés
La moneda sans enculer mes gars
Ou écarter mes fesses
Et si t’y arrive pas c’est pas grave
T’auras tout donné
T’auras tout fait pour t’embellir
Et sache que tout se mérite
Aime les tiens et réussi ta vie
Jeunesse relativise
Si tu crois que l’avenir est à 40 ans
T’es en plein dedans et si je te parle comme ça
C’est que trop ont la dalle les dents longues
Rêveurs et irresponsables
Se traînent à la longue
Souvent le nez qui s’allonge
Car un mensonge en entraîne un autre
Un mauvais songe te ronge
L’apôtre a des cornes
Trois 6 des flemmes
Je vois rouge sang sans contresens
En sens inversé un verset renversant
Aux couleurs du temps
Outre les différences la couleur de peau
Ne doit pas créer l’indifférence
Je vois que deux races
Le bien et le mal
Je vois que deux mondes
Réalité fiction
Ou ton nom est un numéro
Dossier branleur tu rêvais
Cannes Saint Tropez
Mais calimero ta coquille a cassé
Première destination la prison
Soleil rayé et libertés emmurées
Paye ta dette à la société
Mais quand tu sorts
Ton passé te rattrape
10 ans a frêne sur le cv ça gène
Ça frêne le patron se braque
Désolé mais votre candidature ne correspond pas
Le poste est vacant mais il n’est pas pour toi
Ah oué
Tu me tutoie
Mais tais toi tue-toi
Et ne tutoie pas si tu ne connais pas
Un front cabossé et l’étiquette est agrafée
Nerveux a 20 ans mais a 30 ans
Plus toutes ses dents il s’est assagi
Espace réduit conscience que tout se mérite
Qu’il faut avoir envie pour réussir
Et si j’insiste c’est parce que j’y crois
Je m’aperçois que c’est plus dur d’avoir un chez soi
Qu’un kilo de wide dit oui et réagi
Le permis de construire est propriétaire
Bâtir c’est très difficile
Et la galère un peu trop docile
Cdi a temps complet
Un crédit au banquier
Mais ce n’est pas ton ami
T’auras trente ans pour rembourser
L’échéancier vient juste de commencer
Un mois t’es coincé un sursis
Et lui te pousse sur l’échiquier
Et sans froisser le sourcil
Il attend que tu sortes ton chéquier
Marre de payer mais le jour ou tu paye plus
Fais toi du souci c’est comme si
Chirac devenait Sarkozy
Je ne suis pas sarcastique
Parfois je me l’astique
Mais pas sur royal
4 têtes enfantées de hollande
Seule ma stone attitude vient de Dutchland



Commentaires